Familie Buff-Kestner

Madeleine Fabre (Antony) verstorben am 29.11.2012

Posted by j.buff - Dezember 30, 2012

Anne Halna du Fretay (Paris) teilt mit, daß Madeleine Fabre am 29.11.2012 im Alter von 91 Jahren verstorben ist.
Denis Fabre hat eine Gedenkbroschüre mit dem Ablauf der Trauerfeier und Gedenkworten an eine unvergeßliche Frau erstellt, die ich gern weiterleite. Hier einige Auszüge:

Madeleine FABRE – KOECHLIN

Bâle 13 septembre 1921 – Antony 29 novembre 2012

« Vous êtes maintenant dans la tristesse, mais je vous reverrai et votre cœur se réjouira ; et nul ne vous ravira votre joie. » (Jean 16:22)

« Marchez comme des enfants de lumière ! » (Eph. 5:8)

Paroles de Rémi FABRE« Je voudrais au nom des enfants et de toute la famille remercier tous ceux qui sont ici avec nous pour dire adieu à notre mère, Madeleine Fabre-Koechlin, et tout spécialement les Muratais qui nous font l’amitié d’être près de nous et de partager notre deuil. Les liens qu’a tissés notre mère avec le village natal de son mari, avec la communauté de ses habitants, sont anciens et profonds. C’est en 1948 qu’elle est venue ici pour la première fois avec son fiancé Jean Fabre pour une initiation au pays, et depuis lors elle y est revenue, si je ne me trompe, tous les ans, tous les étés au moins, avant comme après 1975. On peut, me semble-t-il, lui décerner à bon droit, comme l’avait fait faire notre père pour l’un d’entre nous, le titre de citoyenne d’honneur de Murat-sur-Vèbre. Elle était encore présente pour quelques jours au début du mois d’août dernier, et la plupart d’entre vous ont eu l’occasion de la voir pour ce qui fut son dernier voyage, non je me trompe, son avant-dernier, puisqu’ aujourd’hui c’est le dernier voyage et nous la conduisons dans sa dernière demeure. Mon père disait : « j’ai plus d’amis au cimetière qu’au café », et nos parents, maintenant notre mère avec lui, y sont entourés de tous ces amis. Chers amis présents, nous pensons à eux, à tous vos proches, tous vos êtres chers que chacun a dans son cœur et qui sont enterrés ici.
Nous avions fait un rêve avec Maman ces derniers jours alors qu’elle était bien faible. C’était de préparer et d’attendre Noël avec elle, dans sa chambre, avec une crèche, peut-être un sapin, et un calendrier de l’Avent dont nous aurions ouvert chaque jour une fenêtre, comme nous faisions avec elle dans notre enfance. Et puis nous aurions fêté Noël avec elle, au milieu de ses enfants, de ses petits-enfants et arrière-petits-enfants. Ce rêve n’a pas été possible, les forces lui ont manqué, mais elle est restée avec nous tant qu’elle a pu, et elle a écouté jusqu’à la fin les musiques de Noël qu’elle aimait, et en particulier l’oratorio de Noël de Jean-Sébastien Bach. Elle s’est éteinte dans la paix.
Nous l’enterrons à la veille de la Saint-Nicolas, qui est dans son Alsace un jour de fête essentiel, qui prépare et annonce Noël. Un jour où l’on déguste des petits bonhommes en pain d’épice, des « Manele », dont elle retrouvait, je crois, le goût dans sa mémoire quand je l’ai évoqué avec elle, il y a quelques jours à peine. C’est une Alsacienne que vous accueillez dans ce cimetière, très profondément attachée à sa terre, à sa famille, à la ville de Mulhouse et à toute l’histoire si dramatique de sa région. Elle aurait aimé je crois, comme une correspondance, voir aujourd’hui la neige tomber sur Lauze un peu comme sur les Vosges. Nous l’enterrons un jour de neige, après avoir enterré notre père par un grand soleil d’été il y a plus de 30 ans…. Les voilà maintenant réunis.

Merci encore à tous pour votre présence et pour votre amitié ! »

Advertisements

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s

 
%d Bloggern gefällt das: